La légende du capteur de rêves ~ version française

Capteur de rêves confectionné avec beaucoup d’amour
L’araignée tisse son fil qui se remplit de belles énergies de la nature. Il est rond comme le soleil et comme le ventre fécond de la mère qui porte la vie. Dans l’ancienne tradition tout enfant arrivant sur cette terre recevrait un capteur de rêve pour qu’il se souvienne qu’il porte en lui des éclats du soleil, des reflets de la lune, des brins de vents et des gouttes d’eau et qu’il sache que sont cœur bat au rythme de la Terre-Mère en harmonie avec sont environnement.
La coutume veut que l’enfant le garde en guise de porte bonheur qu’il offrira plus tard à ses propres enfants.
Le temps de fabrication est un moment que je consacre à la méditation du bien-être des personnes pour qui il sera dévoué. En l’occurrence, toi…
Une veillée de Lune lui a été consacrée pour le rendre unique à cette énergie.
L’endroit où l’on régénère le mieux notre énergie est en dormant.
Alors, quand tu rêves, ceux-ci restent pris dans la toile qui emprisonne dans son réseau de fils les cauchemars. Les mauvais rêves glissent dans les perles et au lever du soleil, la chaleur les réchauffe et fait évaporer en fumée les mauvais rêves par le trou central. Tous les beaux rêves, ceux que nous rêvons et que nous souhaitons de tout cœur, glissent sur les douces plumes et retournent dans la pièce.
En caressant les plumes nous pouvons faire renaître tous nos doux rêves.
Sans être obligatoire, c’est bien de l’installer à une fenêtre ou le soleil apparaît.

Je vous souhaite de merveilleux rêves de jour comme de nuit.

Retour

© Web Mestre : Sophie Lauzon ©